Informer le patient que toute injection intramusculaire est contre-indiquée lors d’un traitement anticoagulant. Les injections sous-cutanées sont autorisées.