www.declic.ph


DéClic regroupe sous une interface unique et cohérente la multitude d’outils qu’un pharmacien officinal peut être amené à utiliser dans le cadre d’un dépistage (questionnaires, échelles, scores, courbes…).

Les tests sont pour la plupart très simples, mais l’interprétation des résultats nécessite parfois une bonne connaissance de la pathologie et de ses mécanismes de dépistage (Sommeil, Douleur…).

Actuellement au nombre de 16, les thèmes de dépistage comportent parfois plusieurs sous-rubriques permettant de mieux cerner une pathologie (par exemple dans le cas des troubles du sommeil) ou de différencier le dépistage pur du contrôle du traitement (dans le cas de l’asthme).

Les thèmes traités sont :

    • L’Hypertension Artérielle
    • Le Diabète
    • L’Obésité
    • L’Asthme
    • Le Tabac
    • Le Sommeil
    • L’Ostéoporose
    • La Dénutrition
    • La maladie d’Alzheimer
    • Les Escarres
    • La DMLA
    • Le Daltonisme
    • Les Douleurs
    • La Migraine
    • L’Addictologie
    • La Dermatologie

    Le nombre de tests proposés n’est pas figé, DéClic est en évolution permanente.

    Grâce à DéClic, le pharmacien officinal est à même de réaliser immédiatement des dépistages au comptoir ou dans un espace de confidentialité, sur n’importe quel terminal connecté à internet (logiciel de gestion officinale, poste bureautique, tablette…).

    Nous avons voulu impliquer au maximum les patients dans le déroulement des tests. En effet, peu habitués à ce genre de démarches, les patients affichent parfois une attitude de refus devant la proposition d’un dépistage sur un thème pour lequel ils ne se sentent pas concernés : pas envie, pas le temps. C’est pour cela que l’utilisation de DéClic commence toujours par un questionnaire rapide (de 5 à 10 items), questionnaire amenant bien souvent le patient à s’interroger de lui même sur l’éventuelle présence de certains symptômes et lui donnant ainsi l’envie d’approfondir le sujet.

    La seconde phase l’amènera alors à réaliser un test physique (contrôle de glycémie, de cholestérolémie, prise de tension, pesée…) afin de compléter le dépistage. En cas de doute, des vidéos de démonstration permettent de présenter le déroulement d’un test au patient.

    Ainsi, le pharmacien va «guider» le patient vers la découverte du dépistage primaire sans avoir pour autant l’impression de lui forcer la main.

    L’expérience de terrain a montré que cette méthode, associée à la présentation ludique des tests, amène souvent le patient à demander de lui même au pharmacien de compléter le dépistage par d’autres, présents sur DéClic et sur les thématiques desquels il s’est parfois interrogé. Présenter dans une même interface tout un panel de domaines dans lesquels le pharmacien peut apporter au patient des éclaircissements permet d’ouvrir un dialogue nouveau entre le professionnel de santé et son patient, un rapport différent soignant/soigné.

    DéClic permet également au pharmacien d’optimiser son rôle de conseil, de prévention : les tests étant entièrement interactifs, il est facile de modifier l’un ou l’autre des paramètres pour faire prendre conscience au patient de l’impact de tel ou tel facteur sur sa santé (influence d’une perte de poids de x kilos sur le risque d’hypertension artérielle…).